PENSION HOSHIREI

♦RPG ♦
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adossé à un arbre, pensif // Seung Hye

Aller en bas 
AuteurMessage
Lee Jang Oh

avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 31
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Adossé à un arbre, pensif // Seung Hye   Jeu 10 Juil - 21:43

    Lundi matin, première journée de cours et déjà la lassitude d'une journée répétitive et semblable à tant d'autres. Mais bon, il faisait bon être là, au fond. Combien de temps avant attendu Jang Oh avant de pouvoir étudier à nouveau, et vivre convenablement, comme n'importe quel jeune de son âge. Loin de Jang Oh l'intention de repenser à son passé, ces horribles moments passés dans sa maison, tu parles, plutôt crevé que de revivre ca à nouveau, non, cette fois ci, un nouveau Jang Oh était né, et ce n'était certainement pas pour redevenir ce qu'il était autrefois. Se battre & avancer, les maitres mot de la conception de la vie pour le Coréen qui préférait se dire que rien de pire ne pourrai lui arriver. Supplier pour entrer dans cette pension fut certainement la dernière chose difficile qu'il avait eu à faire, dorénavant, il tiendrai ses promesses, il n'était pas question de se planter et de risquer de se faire virer de l'établissement. Sa politique : Se la fermer et passer innapercue, afin de ne pas attirer l'attention sur lui.

    Tout ca pour en revenir à l'instant présent. Le jeune Coréen avait quitter la salle de cours après la sonnerie. Midi et quart, l'heure à laquelle tous les pensionnaires se réfugissent à la cafétéria pour se remplir le ventre et assouvir leur faim. Mais Jang Oh, lui, avait préféré sortir un peu et profiter du temps et surtout, se retrouver un peu à l'écart du brouhaha règnant dans la caféteria, non pas que la foule le dérange, loin de là, c'est juste que, par moment, il est bon de se retrouver seul et de ne penser à rien, histoire de se rebooster un peu. Mais bon, pas du genre à déprimer ou quoi que ce soit du genre, Jang demeure un garçon aux airs sympa, avec qui en général, on aime bien trainer. Il ne s'entoure pas d'une grande poignée d'amis, quelques uns lui suffisent, il est déjà difficile au jeune homme d'accorder sa confiance aux autres, il a bien trop souffert pour risquer de souffrir à nouveau, peu importe la souffrance.

    C'est pourquoi à cet instant, il était là, au bord de la rivière, adossé à un grand chêne, fixant l'étendue de la dite rivière. Seul le chant des oiseaux se faisaient entendre, avec en en fond sonore, les ecchos des voix des élèves. Par moment, des regards curieux en leur direction, mais ce qui captait plus l'attention de Jang Oh fut certainement ce canard, sur la rivière, bizarre, cest bien la première fois qu'il en voyait un ici, apparemment, il n'était pas le seul à se chercher un petit coin calme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoon Sung Hye
Science Infuse
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Adossé à un arbre, pensif // Seung Hye   Jeu 10 Juil - 22:19

[ Pardon c'est n'importe ce post xD ]

Sung Hye n’aimait pas les cours d’économie familiale. Non seulement elle considérait que c’était inutile à la vie d’une jeune femme émancipée, mais aussi parce qu’elle n’aimait pas les pâtisseries. Les gâteaux, tartes et cookies la laissaient complètement indifférente, tout autant que les chips et les cochonneries dans ce genre là. Non sa sucrerie à elle, avant, c’était la drogue; mais maintenant que cette époque était révolue, Sung Hye passait ses soudaines envies de rechute à manger des bonbons. Oui, c’était bien la seule chose avec laquelle on pouvait l’amadouer. Ceux qui goûtaient les fruits, surtout les cerises, ou encore les framboises : c’étaient ces préférés.

Dès que le cours avait été terminé, elle avait pris son sac et s’était dirigée dehors. Elle n’avait pas faim, ayant passé tout le cours à manger des sucreries, en cachette. Dans un sac entre ses mains, au moins un kilo de petites boules rouges amères, au goût chimique de cerise. On ne pouvait pas lui en vouloir; c’était tout de même mieux ça qu’autre chose de moins… légal, disons. D’un pas lent et régulier, des mèches de cheveux rebelles échappées de ses chignons se balançant devant son visage et sur ses épaules, elle n’avait pas trop l’air d’une intello, et vêtue comme elle était, si quelqu’un l’avait entendu dire « on me surnomme science infuse », il lui aurait probablement ri au nez. Elle portait un jean troué au genou droit, trop long, des converses toutes blanches et un chandail blanc où il était écrit, en coréen (sa langue natale), quelque chose qu’on pouvait traduire en « Je suis perdue, amène-moi chez toi ! ». Bref.

Entre deux friandises, Sung Hye ajusta ses lunettes sur son nez. La rivière semblait l’endroit tout indiqué où aller déguster son péché mignon sans être dérangée. Pas qu’elle n’aurait pas aimé se faire apostropher par un ami sur le chemin, mais bon, ils étaient tous à la cafétéria alors elle ne s’imaginait pas que quelqu’un aurait pu avoir la même idée qu’elle. En s’avançant, cependant, elle remarqua qu’un jeune homme était appuyé sur un arbre, tout près de là. Il ne l’avait pas vu, c’était certain; elle arrivait par-derrière. Un léger sourire espiègle aux lèvres, elle s’approcha davantage, sans un bruit. Lorsqu’elle arriva à proximité du jeune homme, dont elle connaissait le nom et l’origine – il était coréen, comme elle, ça crevait les yeux de toute façon – elle se mit à quatre pattes, pour faire encore moins de bruit. Il ne semblait vraiment pas faire attention à ce qui se passait autour : seulement au canard.


*Merci d’être là, canard* avait-elle pensé, songeant que la présence de l’animal ferait peut-être réussir son coup.

Plus que quelques mètres la séparaient de sa cible. Elle s’approcha doucement de son oreille, cachée par l’énorme arbre, puis…


« Sarang Hae (je t’aime x3). » chuchota-t-elle, tout près de son visage, certaine qu’il l’avait sentie arriver.

Quand même, quand une fille s’approche aussi près d’un garçon, on la sent, non ? Au moins son parfum, ou l’odeur de son fixatif à cheveux… Elle ne put réprimer un petit rire digne d’une lycéenne d’anime, incapable de retenir son euphorie plus longtemps.


« Pardon, c’était trop tentant. » fit-elle, toujours en coréen, alors qu’elle se glissait tout près du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Jang Oh

avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 31
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Adossé à un arbre, pensif // Seung Hye   Jeu 10 Juil - 23:00

    Et en effet, la jeune fille, il ne l'avait pas entendu venir, comme c'est étonnant n'est ce pas ? Bah, faut dire qu'en étant là et en se croyant seul et loin de tout, Jang Oh avait été loin d'imaginer qu'un petit plaisantin viendrai dérangeait ce moment de calme, d'ailleurs, il se demandait bien si quelqu'un aurai ici cette idée, connaissant l'air innaprochable du jeune Coréen, peu de personnes pensaient à venir l'embêter un peu, après tout, lui, ca ne le dérangeait pas, il aimait bien être avec les autres, simplement, il tentait de ne pas trop s'en accrocher, tout comme avec les filles d'ailleurs. Loin d'être sérieux, il s'amuse plus qu'autre chose, bien qu'il sache pertinnemment que ca n'apporterai rien de bien, mais que voulez vous, il reste toujours des marques du passé qui font que vous agissez malgré vous, c'est bien connu. Bon ok, l'excuse n'est pas bonne, se justifier en pretextant de durs moments de la vie n'a rien de très glorieux au fond, mais il est si simple de se trouver des excuses toute faites, qu'il n'était pas nécessaire de se creuser la tête.

    Et ce canard là, sur la surface de l'eau, lui au moins, il n'avait pas de problèmes, si ce n'est tenter de fuir les chasseurs en quête de viande XD Non mais plus sérieusement, quand on choisi un angle différent pour voir les choses, on se rend compte que l'être humain ne vit que pour avoir des problèmes, la simplicité, il ne connait pas, et après, on dit que l'homme est le plus évolué, tu parles, certains, et j'en ai la preuve, sont cent fois pire que des bêtes sauvages. S'étirant de tout son long en levant la tête face au ciel, Jang Oh s'autorisa un petit sourire, air nostalgique, mais tellement adorable, en effet, le genre de sourire qu'offrait le Coréen en tant normal, n'était pas toujours sincère, mais en bon acteur qu'il est, aucune difficulté que de faire passer ca comme une lettre à la poste.

    Seung Hye : "Sarang Hae"

    Ouvrant ses yeux grandement, Jang Oh tourna la tête, sourcils fronçés la seconde suivante. Non mais qu'est ce qui lui prenait à elle, elle voulait quoi, qu'il fasse une attaque ? XD Même si elle avait chuchotter, quand vous êtes entouré d'un silence absolu, difficile de ne pas être surpris ! Trop tentant, oui, il a pu voir ca, non mais vraiment è.é

    - T'as rien de mieux à faire ? En plus tu sens le bonbon, encore en train de te goinfrer ? Fit-il d'un air las.

    Un regard de côté envers la jeune Coréenne, tandis ce qu'un fin sourire en coin apparut sur les fines lèvres de Sang Oh. Il ne connait pas plus que ca la jeune fille, mais suffisemment pour connaitre son petit pêché mignon, c'est simple, à chaque fois qu'il la regarde, elle mange des sucreries, on devine facilement ses préférences dans la vie.

    - Tu vas finir énorme si tu continue à te nourrir exclusivement de ces trucs

    Bah quoi c'est vrai. Lui, il n'en raffole pas tant que ca, des bonbons, mais le regard qu'il portait sur le sac que tenait Seung Hye pouvait facilement faire croire le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoon Sung Hye
Science Infuse
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Adossé à un arbre, pensif // Seung Hye   Jeu 10 Juil - 23:32

Sung Hye n’était pas une joueuse de tours de nature; cependant, l’occasion était trop bonne pour ne pas la saisir. Elle savait que Jang Oh n’était pas du genre très sociable ni très ouvert à la rigolade, ou du moins c’était ce qu’il dégageait, mais elle n’avait peur de rien, ni du rejet ni de la colère. Il avait bien pris la blague, en tout cas, et la Coréenne était ravie de voir qu’il n’était peut-être pas comme les rumeurs le disaient… Maintenant assise près de lui, peut-être trop au goût du rebelle qui n’avait peut-être pas envie de se faire tenir chaud par une quasi-inconnue, elle haussa les épaules alors qu’il lui demandait, en d’autres mots, si elle n’avait rien de mieux à faire de sa pauvre peau d’intello.

« Non. » fit-elle, incisive, en haussant les épaules.

Elle enfila quelques bonbons dans sa bouche et les mâcha énergiquement avant de regarder Jang Oh par-dessus la monture de ses lunettes. Énorme ? Sûrement pas.


« Alors tu deviendras énorme avec moi ! » continua-t-elle en lui mettant le sac gigantesque sous le nez, exposant l’intérieur de ses coudes, meurtris par ses habitudes antérieures; peut-être pas la plus jolie vue à exposer à un jeune homme. Elle se rétracta rapidement, déposant le sac dans l’espace vide entre eux, un peu gênée. Peu de gens savaient ce qu'elle avait vécu, mais les rumeurs allaient vite, et certaines s'étaient progagées comme la peste. Si Jang Oh n'avait pas l'habitude de croire aux rumeurs, elle était sauvée; sinon...

Elle avait bien vu les yeux baladeurs du Coréen qui, contrairement à ce que certains autres hommes peuvent regarder, ne s’étaient pas attardés sur son corps mais bien sur ce qu’elle mangeait. Elle en avait assez pour partager, ça c’était sûr et certain à cent pour cent, et elle n’avait pas hésité à les offrir.

Sung Hye prit une des friandises, en croqua la moitié puis lança l’autre dans la rivière, espérant que le petit canard ne prendrait pas peur et ne s’envolerait pas. Heureusement, comme elle l’avait souhaité, il n’était pas très farouche et l’animal s’approcha du petit bonbon rouge qui flottait à la surface. Il sembla hésiter, puis laissa tomber l’affaire, voyant que ce n’était peut-être pas très comestible, réaction sans doute due à la forte senteur de cerise très peu naturelle qui s’exhalait de chaque boule fruitée.


« Dis t’es pas allé manger ? » demanda-t-elle ensuite, sans décrocher du coréen; ça lui faisait du bien de parler et d’entendre cette langue, qu’elle ne parlait généralement qu’avec son frère.

Pas qu’elle n’aimait pas le japonais, au contraire; elle trouvait que c’était une superbe langue, très agréable à parler. Mais ça demandait un effort supplémentaire, évidemment. Elle qui avait été élevée à entendre les jolis sons de la langue de la Corée, elle était un peu malheureuse dans un environnement presque exclusivement japonais. Enfin, quand elle pensait à son père et sa mère, qui l’avaient envoyé ici parce qu’ils la détestaient… elle était presque cent fois plus heureuse d’être au Japon qu’en Corée, à se faire sans cesse regarder de façon haineuse par des parents indignes. Quoiqu’elle avait été, à un certain moment, fille indigne, elle aussi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Jang Oh

avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 31
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Adossé à un arbre, pensif // Seung Hye   Sam 12 Juil - 2:05

    Bwah, ca lui changerai un peu, d'avoir de la compagnie entre cette heure de midi et deux. Oui, ce n'était pas exceptionnel de trouver Jang Oh ici, plutôt que d'être à la cafétéria avec tout le monde, bien au contraire, en fait, c'était une habitude qu'avait choppé le Coréen, ca n'arrangeait d'ailleurs pas son image de garçon que l'on ose pas approcher, mais il s'en fichait pas mal, il n'avait besoin de personne de toute façon, la solitude ne faisait pas peur à l'Asiatique, c'est ce qu'il se disait souvent, bien qu'au fond, tout le monde en souffre un minimum, de la solitude. De toute façon, en ce qui concerne Sung Hye, Jang Oh pariait fort qu'elle ne resterai pas longtemps à ses côtés, elle se rendrai bien vite compte qu'il n'était pas du genre bavard et que parfois, il pourrai répondre un peu trop froidement, mais bon, si elle passait outre ces légers détails...

    Heh ? Devenir énorme avec elle ? Et pourquoi elle lui tendait son sac de bonbons d'abord ? Pas question qu'il pioche dedans. Tss, ca se voyait tant que ca qu'il en avait eu p'tétre envie ? Il n'avait pas fait attention aux coudes de la jeune filles, trop axé sur le sac qui a présent était posé au sol entre les deux étudiants. Un silence s'installa, tandis ce que la Coréenne lança un bonbon dans la rivière, suivant la friandise du regard, c'est une fois sur le canard, une fois sur le bonbon, que les yeux du Coréen se posèrent tour à tour, souriant encore une fois sans vraiment s'en rendre compte en voyant le volatile se rétracter et changer de direction. Fixant toujours le canard, plus pour ne pas fixer la jeune fille.

    C'est d'ailleurs elle qui le tira de sa rêverie en reprenant la parole. Naturellement, Jang Oh reporta son attention sur elle, haussant simplement les épaules.

    - 'Pas faim, et puis, j'aime pas trop manger dans le bruit de toute façon. Et toi, comment ca se fait que tu ne sois pas à la cafét' avec les autres ?

    Retournant simplement la question histoire de ne pas relaisser s'installer un blanc entre eux, Jang Oh se décida finallement à s'asseoir, toujours adossé à l'arbre, sans pour autant toucher au sac de friandises. Tout en étant là, le Coréen pensait, à quoi ? A ce qu'il savait sur elle, des choses entendues, ou simplement des choses vues en cours. Ils étaient en même année, dans deux groupes différents, des groupes crées pour ce que semblaient représenter chaque élève, et en général, les pensionnaires étaient plutôt bien répartis.

    - Je n'avais jamais remarqué que miss "sciences infuse" était aussi charmante

    Fit-il l'air taquin; a voix basse, comme s'il parlait pour lui même. Jang Oh se serait-il mit en tête de la draguer ? Pas du tout, simplement, il lui renvoyait l'ascenseur, comme on dit. Gentillement certe, mais bon, il n'allait pas laissé passer le "Sarang Hae" de toute à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoon Sung Hye
Science Infuse
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Adossé à un arbre, pensif // Seung Hye   Dim 13 Juil - 2:44

Sung Hye avait simplement haussé les épaules à la question de Jang Oh. Non seulement elle n’avait aucune raison valable de ne pas être allée manger avec son frère et les autres à la cafétéria de la pension, mais elle avait un peu honte de dire que c’était parce qu’elle avait abusé des bonbons pendant l’avant-midi. Son estomac était plein de sucre, de glucoses et de saveur artificielle de cerise; mais elle s’en contentait. La bouffe du pensionnat était bonne, très bonne même, mais rien ne battait les kilos de friandises que la Coréenne ramenait de la ville à chaque fois qu’elle y allait. Aux cerises et aux framboises, en règle générale.

« Parce que. » avait-elle fini par articuler, les lèvres boudeuses, en haussant de nouveau les épaules.

La demoiselle ajusta ses lunettes sur l’arête de son nez; elles avaient la fâcheuse tendance de glisser, surtout lorsqu’elle avait la tête penchée en avant. Elle piocha encore dans ses fausses cerises, et en engloutit trois ou quatre dans le temps de le dire. La remarque sur le charme de l’intellectuelle la fit détourner le regard vers le jeune homme, les sourcils haussés. Il n’était pas rare que ses amis proches utilisaient ce surnom plus ou moins flatteur, mais jamais « science infuse » et « charmante » n’avaient été conjugués. Elle éclata de rire en tapotant l’épaule de Jang Oh.


« La vengeance est un plat qui se mange froid, monsieur Lee. » articula-t-elle sur un ton faussement hautain en lui tirant la langue.

Pas méchamment, certes; Sung Hye n’était pas une fille foncièrement méchante. Taquine à ses heures, certes, mais pas désagréable. Elle aimait bien prendre les gens qui la connaissaient peu au dépourvu. Sa réputation d’intellectuelle finie avait rapidement fait le tour de la pension, mais en général, « intello » rimait irrémédiablement avec « ringard », « no-life » et « moche ». Pourtant, les intellos de la pension n’étaient pas tous à l’image de ce stéréotype. Il n’y avait qu’à penser à son meilleur ami, Takashi; il était mignon comme tout, et plutôt apprécié par la gent féminine. Par contre, il était bien intello, ça c’était indéniable.


« Les gens me connaissent mal. » se plaignit-elle, en bonne actrice. « S’ils venaient tous à la même conclusion que toi, j’aurais sans doute un plus grand cercle d’amis. » finit-elle par conclure, sourire amusé aux lèvres.

Oh, elle n’était pas mal dans sa peau. Elle en avait beaucoup, des amis, mais en général, les groupes comme les rebelles et les branchés refusaient de lui adresser la parole sous un mauvais prétexte, comme celui qu’elle était « pas cool ». Wow, très, très intelligent comme réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adossé à un arbre, pensif // Seung Hye   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adossé à un arbre, pensif // Seung Hye
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déambulation
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle... {Victoire}
» Sous les frondaisons d'un arbre [PV : Papillon Etoilé]
» Saule Newell (l'arbre sadique!) [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PENSION HOSHIREI :: { L'EXTÉRIEUR :: La Rivière-
Sauter vers: