PENSION HOSHIREI

♦RPG ♦
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Etudie , Toujours Etudier // Ashtray

Aller en bas 
AuteurMessage
Lee Eun-Ki

avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 25
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Etudie , Toujours Etudier // Ashtray   Ven 11 Juil - 11:40

    « Le travail est de rigueur dans se pensionnat »


    Dit le directeur quand ils vit les parents d’Eun Ki. C’était à la fin d’un entretien dont la jeune coréenne n’était pas mise au courant. Ses parents lui avaient simplement dit qu’ils partaient à l’étranger sans plus. La jeune fille trouva ça un peu cela louche au début. Ses parents n’ont pas l’habitude d’aller à l’étranger et puis a chaque qu’ils y allait, c’était en famille. A leur retour, Eun Ki apprit la nouvelle, elle le prit mal car elle n’avait pas été mit au courant. Et puis, elle n’avait rien fait pour venir ici, elle avait de bonnes notes, elle ne faisait pas de bêtises. Lors de fêtes, elle faisait attention à ne pas boire plus de deux verres d’alcool. Elle a juste trop bu une seule fois, lors d’une fête, ce fut aussi le soir où elle avait perdu sa vergeté. D’ailleurs, elle ne se souviens plus s’était avec qui. Le gars était parti avant qu’elle ne se soit réveillée, peut-être était-il effrayait et que c’était aussi pour lui la première fois. Eun Ki n’a jamais cherché à en savoir plus. Bien sûr, elle s’est fait gronder par sa mère qui la considérait trop jeune. Sa mère lui dit ‘Tu est inconscient ou quoi ? Tu es trop jeune ! Et est-ce que vous vous êtes protéger ?’, Eun Ki lui répondit ‘Je ne sais pas … J’avais trop bu …’. La jeune fille n’avait pas eu le temps de dire un mot qu’elle se fit giflé par sa mère. Par la suite son père arriva, sa mère lui raconta tout. La jeune coréenne partit dans sa chambre en pleur. Bon bref, je ne peut pas vous révélez toute la vie de Eun Ki.

    Aujourd’hui, la jeune coréenne avait une heure de libre. A ce moment, elle était dans sa chambre entrain de faire ses devoirs. Elle avait vraiment du mal à les faire car elle ne comprenait rien de rien. C’est pour cette raison qu’elle prit la décision d’aller à la bibliothèque. Elle prit ses affaires puis partit en direction de la bibliothèque. Arrivé là-bas, elle vit tous les étudiants qui avaient décidaient de se mettre au travail. D’autres se servaient de gros livres comme oreillers. Eux, ça doit être se dont leur moyenne ne depasse pas dix. Ce n’est pas que la jeune fille se vante de sa moyenne. Au contraire elle évite pour ne pas se faire d’ennemis. Au lieu d’étudier, elle aurait préfère danser ou du moins faire un sport. Ce n’est pas pour rien qu’elle est considérait comme une sportive. Elle presque tout le temps envie de faire du sport. Revenons à nous moutons ^^.

    Eun Ki cherche une table de libre, où il n’y a personne et pour qu’elle ne soit pas déranger. Après quelques minutes de cherche, elle trouva. Elle se dirigea vers la table qu’elle avait trouvé puis déposa ses affaires. Ensuite, elle se dirigea vers les grandes étagères où étaient déposé plus de cent livres. Elle chercha celle pour l’histoire. Quand elle eu trouvé, Eun Ki chercha un livre sur l’histoire du Japon. Elle passa ses doigts sur la tranche des livres, elle s’arrêta quand elle vit un livre intitulé « Toute l’histoire du Japon ». Elle le pris immédiatement et alla s’asseoir où elle avait déposer ses affaires. Elle commença à le lire .


Dernière édition par Lee Eun-Ki le Ven 11 Juil - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aishit3ru-x3.skyblog.com
Ashtray Coma
Membre VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 24
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Etudie , Toujours Etudier // Ashtray   Ven 11 Juil - 20:30

*Assiduité.
Présence exacte et régulière de quelqu'un en quelque endroit où les obligations professionnelles, le devoir, le conduisent ou l'appellent.
_________________
Ashtray n'avait vraiment rien à faire dans une bibliothèque, c'est à peine si elle savait lire. Bon, d'accord, j'en rajoute un peu, mais lire es gros tomes poussiéreux n'étaient pas vraiment ce qu'elle préférait faire dans la vie, c'était comme s'habiller décemment, c'était pas dans ses gènes. Et pourtant! Elle s'était juré - elle avait juré à ses parents - qu'elle allait réellement bosser cette année. Elle avait du se trouver un nouveau collège juste avant la fin de l'année mais il n'empêchait que c'était une année décisive: à l'issue de ces dix mois de dur labeur (lolmdrptdrxpldruhuh) allait se prononcer le conseil de classe. Passerait-elle en seconde? Ashtray avait toutes les raisons de souhaiter un verdict positif si elle ne voulait pas finir en études professionnelles sans pouvoir choisir ce qu'elle voulait faire.

Maintes et maintes fois pourtant elle avait essayé de dire à Chisako qu'elle voulait être chanteuse. Chanteuse, guitariste, rockstar, quoi! Mais non. « C'est pas un métier ça. » *Merci maman, c'est fou comme je t'aime.* Donc elle devrait faire semblant d'être intéressée par autre chose si elle voulait pouvoir atteindre le but ultime sans que ses parents ne s'en doutent. Imaginez le choc tétrasidéral (mot inventé il y a 0.25 secondes) qu'ils ressentiront quand ils verront des affiches marquant


ASHTRAY COMA
EN CONCERT
[ COMPLET x) ]

…oui, ça fera mal. Mais notre jeune artiste sera loin, trop loin pour recevoir une paire de gifle. Les parents d'Ashtray étaient gentils et attentionnés mais un peu… bornés.

C'était pour aider le conseil de classe à voter "OUI, FAITES PASSER ASHTRAY!" qu'elle était dans la bibliothèque. Pour faire croire que ça l'intéressait et, surtout, pour voir si quelqu'un pourrait pas l'aider à finir son DNS de maths. L'horreur, les maths. De toute façon, à quoi lui servira un compas dans sa vie de rockstar? (à la limite elle pourrait s'en servir pour éborgner un fan, mais les représailles seraient coûteuses juridiquement >.<) Assise à une table, un livre d'algèbre posé devant elle et sa copie sur le côté, elle jouait avec un crayon à papier. Forcément, elle sursauta quand une fille posa son sac en face d'elle (enfin légèrement décalée vers la droite, si vous voulez des détails.) et retourna vivement chercher un livre. Wah, encore plus chiant que les maths: l'histoire du Japon! Qui ne connaissait pas l'histoire du Japon? …elle venait d'où cette fille? Ah! Pardon! Atteinte à la règle #1 d'Ashtray: l'habit ne fait pas le moine. Elle lança quand même un coup d'œil interrogateur à la jeune fille quand elle revint s'asseoir et se mit à lire son livre avec attention. Passionnante, l'histoire du Japon?

« Eh… pourquoi tu lis ce livre pourri? Ah, pardon. Je m'appelle Ashtray. Désolée de te déranger dans ta lecture apparemment captivante. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Eun-Ki

avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 25
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Etudie , Toujours Etudier // Ashtray   Ven 11 Juil - 22:35

    A vrai dire, Eun Ki n’avait pas vu qu’elle avait dérangeait une fille. Et puis, ce n’est pas la mort si elle l’a fait juste un peu sursauté. Elle n’a pas de maladies cardiaques à ce qu’elle sache. De plus, se n’est pas ça qui va l’empêcher de vivre sa vie. Après être revenu à la table, elle avait commençait à lire ce livre. D’ailleurs, elle ne savait pas pourquoi, on lui faisait apprendre l’histoire du Japon puisqu’elle est coréenne. Elle ne porte pas beaucoup d’intérêt à l’histoire du Japon et de plus, elle a été ‘forcée’ de venir ici, il y a 3 ans. En 3 ans, a-t-on le temps d’apprendre toute l’histoire du Japon ? Pour la jeune coréenne la réponse est NON. Il y a encore une raison pourquoi elle n’est pas intéresser à l’histoire de ce pays est qu’elle ne veut pas devenir historienne ou professeur d’histoire. A propos de ce qu’elle veut faire plus tard, elle ne sait pas. Ou du moins rien de concret. Bon bref, ce n’est pas le sujet.

    La jeune fille qui était à la même table qu’elle lisait un livre d’algèbre. En tous cas, les mathématiques l’intéressé d’avantage que l’histoire. Et puis c’est pareil dans tout les pays. Si demain, elle déménage en France ou en Chine, Eun Ki n’aura pas besoin d’apprendre les mathématiques car elle sait déjà, alors que l’histoire c’est autre chose. Cette fille avec les cheveux noirs coupés cours, pas comme un garçon mais coupé lui adressa la parole. Elle n’y aurait même pas pensé. Ce n’est pas que Eun Ki organise un casting très sélectif pour choisir, c’est juste qu’elle sait à quelles personnes elle ne doit pas parler. Elle se contenta de dire.

    « Eh bien parce que j’ai du retard sur l’histoire du Japon. A vrai dire ça ne m’intéresse pas plus que ça. Et moi c’est Lee Eun Ki ou tu simplement Eun Ki »

    Elle décida de faire une pause de quelques dans ses propose, le temps de tourné une page de son livre : Tourner une page de l’histoire. Puis, elle reprit la parole.

    « Et toi ? Ça t’intéresse l’algèbre ? »

    [Désolé c'est nul ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aishit3ru-x3.skyblog.com
Ashtray Coma
Membre VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 24
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Etudie , Toujours Etudier // Ashtray   Sam 12 Juil - 3:23

*Algèbre.
Branche des mathématiques ayant pour objet de simplifier et de résoudre au moyen de formules des problèmes où les grandeurs sont représentées par des symboles, et d'en généraliser les résultats.
________________
Ashtray avait vraiment l'impression d'être intruse. La jeune fille semblait tellement plongée dans son livre qu'à l'instant où la guitariste avait ouvert la bouche, elle s'était en même temps auto flagellée pour son manque de tact: on ne dérange pas quelqu'un qui lit. De toute façon Eun Ki lui fit bien ressentir qu'elle l'avait dérangée:

« Eh bien parce que j’ai du retard sur l’histoire du Japon. A vrai dire ça ne m’intéresse pas plus que ça. Et moi c’est Lee Eun Ki ou tu simplement Eun Ki »

Lee Eun Ki. Ashtray comprenait à présent, en fait: une Coréenne. Normale qu'elle ne sache rien de l'histoire du Japon. Au Japon, les enfants étaient formés dès leur plus tendre enfance pour être le plus patriote possible, et ils connaissaient - presque - l'histoire de leur pays par cœur. Ashtray, évidemment, n'avait jamais réussi à tout retenir sur le bout des doigts, tout simplement parce qu'elle s'imbibait plus facilement de l'histoire anglaise, de son pays d'origine, que de celle du pays qui l'avait adoptée, à contrecœur d'après ce que lui avait dit Hitoshi, son père de cœur plus que de sang.

La petite chanteuse regrettait d'avoir pensé à mal de la jeune Coréenne avant de la connaître, mais maintenant que tout était rétabli, peut-être pourraient-elles parler sans rancœur. Ashtray était sûre qu'Eun Ki avait senti l'ahurissement narquois qu'elle ressentait quand elle lui avait adressé la parole: sa voix, profonde et vibrante, la trahirait toujours.

« Et toi ? Ça t’intéresse l’algèbre ? »

Ashtray regarda son livre avec dégoût. Le jour où elle aimerait l'algèbre sera le jour où les canards seraient plus poilus que les yetis, et donc une assez longue période après l'apparition des yetis eux-mêmes. Autant dire jamais. Elle observa ensuite Eun Ki, persuadée que sa haine des maths se lisait dans ses yeux, puis rit doucement, mais d'un rire qui sonnait creux. Les maths, algèbre, géométrie dans l'espace, tout confondu, lui avaient toujours attiré des railleries. Jamais elle n'avait su comment reconnaître un triangle rectangle sans équerre. Elle avait de sérieuses lacunes, essayait vainement de les combler, et était constamment brimée par ses professeurs, quels qu'ils soient. Jamais Ashtray n'aurait la paix avec les maths.

« Comment? …je hais l'algèbre, et tout ce qui touche de près ou de loin aux maths. La science c'est pas mon truc. Je préfère l'irrationnel et le subjectif, si tu vois ce que je veux dire. »

Si Eun Ki était une fana de théorèmes et d'équations à double inconnu, Ashtray n'allait pas se faire une amie. Pas sûre non plus que la demoiselle en face d'elle verrait ce qu'elle avait voulu dire: à mort les maths, vive l'anglais. C'est vrai, quoi, une seule matière scolaire l'intéressait vraiment, l'anglais. Elle était presque bilingue, malgré un léger accent japonais qui trainait, et son professeur ne pouvait que dire qu'elle avait ça "dans le sang", ce qui était on ne peut plus vrai. L'anglais serait sa porte d'entrée vers le monde de la musique. C'était une langue universelle, et surtout la langue du rock. Elle composait déjà deux-trois chansons en anglais mais avait toujours un peu de mal à trouver des rimes. Cela viendrait, sûrement, avec le temps… Perdue dans ses pensées britanniques, Ashtray espérait quand même ne pas trop choquer Eun Ki.

« Tu aimes les maths toi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Eun-Ki

avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 25
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Etudie , Toujours Etudier // Ashtray   Sam 12 Juil - 13:18

    Eun Ki en était sure que la jeune allait lui répondre qu’elle détesté les mathématiques. La jeune coréenne ne savait pas de quel groupe Ashtray faisait partie. Eun Ki la verrait bien dans les artistes ou un truc du genre. Juste à la regarder, on ne peut pas dire qu’elle serait des sportives, elle-même fait partit des sportives donc elle connaît tout le monde. Enfin, elle a appris à repérer ceux qui sont du même groupe qu’elle. Encore, les charmeuses ça lui irait bien, mais elle en est pas sure. Toute façon, elle pourrait toujours demander à Maki, une des ses amies dans les Charmeuses. Ben oui la jeune coréenne est quand même amie avec Maki, malgré sa réputation de ‘Voleuse d’homme ’. Elle a toujours peur que si un garçon intéresse, Maki essaye de le mettre dans son lit. C’est le risque encouru quand on est amie avec se genre de personne. Et puis, elles sont amies, normalement, elle n’a pas le droit de faire. Evidement, il n’y a pas de règlement ou de code à respecter pour être amies. Mais en tout cas s’il en aurait un. Pour rassurer la jeune fille, il devrait y figurer un commandement du genre ‘Ne pas piquer les mecs des amies’. A vrai dire cela serait un peu difficile à respecter, on ne choisit pas les personnes dont on tombe amoureuse, ça vient naturellement sans qu’on s’en rende compte. Ce n’est pas le sujet. Passons.

    Ensuite, la jeune fille lui retournait la question. Elle s’y attendait. Mais Ashtray lui dit aussi qu’elle préféré l’irrationnel et subjectif. La jeune coréenne avait sa petite idée. Puis, elle dit.

    « C’est pas se que je préfère. Mais au moins dans tout les pays c’est pareil. Tu n’as pas besoin de tout réapprendre. Moi c’est le sport que je préfère. Je ressens toujours le besoin de bouger. »

    En effet, Eun Ki est quelqu’un qui aime bouger qui n’aime pas rester assis pendant les cours. Malgré qu’elle y soit obligée. Mais bon, elle se dit toujours qu’a la fin de chaque journée, elle peut faire un peu de sport ou du moins danser. D’ailleurs, elle aimerait bien former une troupe de danse. Elle sait qu’elle y arriverait ! Et puis si elle trouve les bons compagnons de route elle y arriva encore facilement.
    Tout ce qu’elle avait envie, en ce moment, c’est que l’heure se finit et qu’elle pourra fermé ce gros bouquin qu’elle a devant les yeux. Si elle ne parlerait pas avec Ashtray, Eun Ki ne se gênerait pas pour dormir dessus. A prés tout l’histoire du Japon n’est pas se qui a de plus interressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aishit3ru-x3.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etudie , Toujours Etudier // Ashtray   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etudie , Toujours Etudier // Ashtray
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inde ou Republique Dominicaine?
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PENSION HOSHIREI :: { LA PENSION :: La Bibliothèque-
Sauter vers: